Les 10 tubes les plus sales de la saison 2013 de la LNH

Équipement

Photo via NY Daily News

Contrôles croisés, coudes volants, collisions genoux contre genoux: il n'y a rien de bien à jouer le jeu le plus rapide sur glace.

Pourtant, malgré la saison de lock-out raccourcie dans la LNH et les suspensions et amendes imposées par la ligue, les coups durs ne cessent de se produire.




comment courir une course de 400 m

Photo via NY Daily News

Contrôles croisés, coudes volants, collisions genoux contre genoux: il n'y a rien de bien à jouer le jeu le plus rapide sur glace.

Pourtant, malgré la saison de lock-out raccourcie dans la LNH et les suspensions et amendes imposées par la ligue, les coups durs ne cessent de se produire.

Le disciplinaire de la Ligue Brendan Shanahan a accordé 47 matchs de suspensions en 2013. Et cela n'inclut pas les 13 matchs servis par Raffi 'Rampage' Torres, qui ont été reportés de la saison 2012.

Ici, nous dénonçons les 10 coups les plus méchants qui ont justifié les «Shanabans» cette saison dans la LNH.

1. Harry Zolnierczyk fait exploser Mike Lundin

Jeu : Sénateurs d'Ottawa @ Flyers de Philadelphie (3/2/13)

Le jeu : Le défenseur des Sénateurs d'Ottawa, Mike Lundin, porte la rondelle dans la zone neutre et pénètre dans le territoire des Flyers avant d'être complètement détruit par l'attaquant des Flyers Harry Zolnierczyk.

Déclaration officielle par Brandon Shanahan, Disciplinaire de la Ligue : «Au lieu de lancer un test dur et légal, [Zolnierczyk] lance avant le test, établissant un contact significatif avec la tête de Lundin… Aucun joueur ne devrait s'attendre à ce que son adversaire lance un lancement vers le haut, hors de la glace et dans sa tête.

Peine : Charge majeure en 5 minutes; Inconduite de jeu de 10 minutes

Suspension : 4 jeux; Zolnierczyk a perdu 12972,96 $ de salaire

Entraîneur-chef des Flyers Peter Laviolette : «Quand tu le regardes, Harry n'a rien fait de mal. Quand il faisait la queue, il ne faisait pas de pas, tout était en bas, ses bras étaient en bas. L'impact a fait beaucoup de bruit. Parfois, les hits qui font beaucoup de bruit sont regardés. Il est apparu au début du coup que tout était en échec. ( via nj.com )

2. Patrick Kaleta vérifie Brad Richards par derrière

Jeu : Sabres de Buffalo aux Rangers de New York (3/3/13)

Le jeu : L'attaquant des Rangers de New York Brad Richards récupère la rondelle du panneau latéral dans la zone de Buffalo et est vérifié de l'arrière et dans les panneaux par l'attaquant des Sabres Patrick Kaleta.

Peine : Vérification majeure de 5 minutes par derrière; Inconduite de jeu de 10 minutes

Déclaration de la ligue : «Malgré le fait que Kaleta ne pousse pas Richards avec beaucoup de force, il le fait à une distance dangereuse des planches. Richards ne tourne pas le dos juste avant et ne fait aucun mouvement brusque qui contribue à ce contrôle illégal. Kaleta contrôle totalement ce jeu et a amplement l'occasion de prendre une meilleure décision.

Suspension : 5 jeux; Kaleta a perdu 76219,25 $ de salaire

Richards : «C'est juste de la stupidité. Si nous allons tous regarder les chiffres les uns des autres, nous enfoncer la tête la première dans les tableaux, ce sera un match difficile à jouer. Ce n'est pas du hockey. ( via Buffalo News )

3. Collision genou-genou de Taylor Hall

Jeu : Minnesota Wild @ Edmonton Oilers (21/02/13)

Le jeu : Le jeune canon des Oilers d'Edmonton Taylor Hall inflige un coup brutal au genou contre le genou au centre de la patinoire sur Cal Clutterbuck sans méfiance du Minnesota Wild.

Déclaration de la ligue : `` Mis à part le contact du genou lui-même, l'un des facteurs contributifs qui élève cette pénalité de genou à une suspension, est le fait qu'à aucun moment Clutterbuck ne contrôle la rondelle, n'a la possession de la rondelle ou n'a une attente raisonnable de contact dans cette situation.'

Peine : Genou majeur de 5 minutes; Inconduite de jeu de 10 minutes

Suspension : 2 jeux; Hall a perdu 9729,72 de salaire

salle : «J'aurais pu le frapper à la tête. Je ne voulais pas vraiment l'enterrer. [ via Puck Daddy ]

4. Eric Gryba Vérification illégale au chef de Lars Eller

Jeu : Sénateurs d'Ottawa @ Canadiens de Montréal, éliminatoires de la Coupe Stanley de la LNH, ronde 1 / match 1 (5/2/13)

Le jeu : Le défenseur des Canadiens de Montréal Rafael Diaz sort la rondelle de la zone défensive et envoie un hôpital passer au centre de la glace pour l'attaquant Lars Eller. Eric Gryba, des Sénateurs d'Ottawa, anticipe le jeu, s'approche de la ligne bleue et délivre un coup sec et libre sur la glace à un Eller sans méfiance.


quelle partie du corps travaille les alpinistes

Shanahan : «Nous ne voyons pas d'intention malveillante de la part de Gryba sur cette pièce. Eller peut être vérifié et Gryba ne tend pas le coude ni ne se lance dans la tête. Cependant, l'itinéraire de Gryba n'est pas correct et nous ne pensons pas qu'il fasse suffisamment de contrôle complet du corps pour que ce coup ne soit pas qualifié de contrôle illégal à la tête.

Peine : Brouillage majeur de 5 minutes; Inconduite de jeu de 10 minutes

Suspension : 2 jeux

Champignons: `` Je me suis levé pour faire un coup et j'ai gardé mon épaule baissée. Il a reçu la rondelle. Mon coude était abaissé. Il n'y avait aucune intention de lui faire du mal et j'espère qu'il ira bien. [ via CBC Sports ]

5. Corey Perry Late Hit sur Jason Zucker

Jeu : Anaheim Ducks @ Minnesota Wild (12/03/13)

Le jeu : L'attaquant du Minnesota Wild Jason Zucker renverse la rondelle dans la zone offensive et est aveuglé par l'attaquant des Anaheim Ducks Corey Perry.

Déclaration de la ligue : 'Il est parfaitement raisonnable que Zucker ne s'attende plus à frapper aussi longtemps après la possession ... Perry a suffisamment de temps pour éviter ce violent check, ou du moins, le minimiser de manière plus significative.'

Peine : Brouillage majeur de 5 minutes; Inconduite de jeu de 10 minutes

Suspension : 4 jeux; Perry a perdu 115 $, 135,12 de salaire

Poiré : «Je n'ai pas changé mon chemin de direction. J'étais engagé. J'ai essayé de lâcher prise. C'est dur. C'est arrivé si vite. C'est regrettable.' [ USA aujourd'hui via le registre du comté d'Orange]

6. Anton Volchenkov coude à la tête de Brad Marchand

Jeu : Bruins de Boston @ Devils du New Jersey (4/10/13)

Le jeu : L'attaquant des Bruins de Boston Brad Marchand est le long du mur à la poursuite d'une rondelle cerclée dans la zone offensive. Au lieu de tenter de jouer la rondelle lâche, le défenseur des New Jersey Devils Anton Volchenkov se courbe vers Marchand, étend et enfonce son coude gauche dans la tête de Marchand.

Déclaration de la ligue : 'Volchenkov contrôle ce jeu et est entièrement responsable du résultat. Il voit clairement Marchand, et le cas échéant, les actions de Marchand juste avant le contact, force Volchenkov à tendre encore plus le coude.

Peine : Coudes majeurs de 5 minutes; Inconduite de jeu de 10 minutes

Suspension : 4 jeux; Volchenkov a perdu 91891,88 $ de salaire

Volchenkov: 'C'est dur. Mais les règles sont les règles. Mais en même temps, je n'ai pas vraiment essayé de le frapper [à la tête]. C'était un accident. Un accident pour nous deux. [ via nesn.com ]

7. Ryan White frappé illégalement à la tête de Kent Huskins

Jeu : Flyers de Philadelphie @ Canadiens de Montréal (15/04/13)

Le jeu : L'attaquant des Canadiens de Montréal Ryan White s'écrase de la position haute et donne un coup d'œil avec son épaule à la tête du défenseur des Flyers de Philadelphie Kent Huskins.

Déclaration de la ligue: ' Alors que White s'approche de Huskins, son timing et sa route sont décalés, et au lieu de faire un contrôle légal de tout le corps, il prend imprudemment la tête de Huskins avec son épaule, ce qui en fait le principal point de contact.

Peine : Pénalité de match de 10 minutes pour blessure délibérée

Suspension : 5 jeux; White a perdu 18581,10 $ de salaire

8. Justin Abdelkader fait une course à Toni Lydman

Jeu : Anaheim Ducks @ Detroit Red Wings, séries éliminatoires de la Coupe Stanley de la LNH, tour 1 / match 3 (4/5/13)

Le jeu : Le défenseur des Anaheim Ducks Toni Lydman sort du coin et amène la rondelle à son coup droit lorsque l'attaquant des Red Wings de Detroit Justin Abdelkader, chargeant dans le coin avec une tête pleine de vapeur, attrape Lydman dans les voies du chariot et laisse ses pieds au contact.

Déclaration de la ligue : «Abdelkader patine sur une distance considérable et… s'élève au contact, transformant ce qui aurait pu être un échec dur et complet du corps en un échec haut et violent avec un contact significatif à la tête qui a causé une blessure.

Peine : Charge majeure en 5 minutes; Inconduite de jeu de 10 minutes

Suspension : 2 jeux

Abdelkader : «Je joue à un jeu difficile. Je joue physique. Je vais toujours jouer à mon jeu physique, entrer dans le contrôle avant, terminer les vérifications, mais je dois être intelligent à ce sujet. La vitesse du jeu, ça arrive si vite. C'est malheureux ce qui s'est passé. [via MLive.com ]

9. Andrew Ference Vérification illégale auprès du chef de Mikhail Grabovski

Jeu : Maple Leafs de Toronto @ Bruins de Boston, éliminatoires de la Coupe Stanley de la LNH, ronde 1 / match 1 (5/1/13)

Le jeu : Le défenseur des Bruins de Boston Andrew Ference et le F Mikhail Grabovski des Maple Leafs de Toronto poursuivent une rondelle lâche dans le coin de la zone des Leafs. Après avoir joué la rondelle sur son revers, Ference se précipite et délivre un coude gauche à la tête de Grabovski.

Déclaration de la ligue : «Bien que Grabovski soit penché dans sa poursuite de la rondelle, il ne change pas le positionnement de sa tête juste avant ou simultanément avec le contact d'une manière qui contribue à ce contrôle illégal de la tête. Cela oblige Ference à éviter complètement ce contact forcé. Ou à tout le moins, frappez Grabovski carrément à travers le corps.

Peine : Aucune pénalité imposée

Suspension : 1 partie


ce qu'il y a dans la boisson énergisante bang

Ference : «C'est une décision prise par la ligue. En tant que joueur, vous vous en occupez. Pour ce qui est d'avoir une opinion publique, je ne pense pas qu'il soit avantageux pour aucun joueur d'exprimer une opinion à ce sujet. [ via le Washington Post ]

10. John Erskine Open-Ice Elbow sur Wayne Simmonds

Jeu : Flyers de Philadelphie aux Capitals de Washington (01/02/13)

Le jeu : Le défenseur des Capitals de Washington, John Erskine, gère mal une passe D à D à l'intérieur de la ligne bleue de la zone des Flyers de Philadelphie et intervient pour tenter de reprendre possession de la rondelle. L'attaquant des Flyers Wayne Simmonds met sa crosse sur la rondelle et la dirige vers les planches. Erskine, réalisant qu'il est déjà battu sur le jeu, recourt à un dernier effort pour empêcher une course d'homme étrange et jette un coude droit volant à la tête de Simmonds.

Déclaration de la ligue : «Alors que les deux hommes s'approchent de la rondelle, Erskine lève les yeux et est clairement conscient de la proximité de Simmonds avant de délivrer le coup illégal. Bien que nous reconnaissions qu'il n'y avait pas d'intention malveillante et qu'Erskine réagissait en se faisant battre, il s'agissait néanmoins d'un coude imprudent à la tête qui a causé une blessure grave.

Peine : Aucune pénalité imposée

Suspension : 3 jeux; Erskine a perdu 24324,33 $ de salaire

Erskine : «Je ne pense pas que ce soit un jeu imprudent ou un coude imprudent. Je ne volais pas sur la glace à une centaine de kilomètres à l'heure avec mon coude en l'air. [ via Washington Post]


Crédit photo: Getty Images // Thinkstock