4 techniques éprouvées pour traiter les muscles endoloris et fatigués

Formation

Les douleurs musculaires d'apparition tardive (DOMS) sont une réalité pour presque tous les athlètes. DOMS est souvent le résultat d'un surentraînement ou de lésions musculaires, entraînant un épuisement musculaire. La majorité des athlètes y font face à un moment donné, souvent après des changements dans leurs plans d'entraînement.

CONNEXES: 3 excellentes façons de réduire les douleurs musculaires d'apparition retardée

Les douleurs musculaires d'apparition tardive (DOMS) sont une réalité pour presque tous les athlètes. DOMS est souvent le résultat d'un surentraînement ou de lésions musculaires, entraînant un épuisement musculaire. La majorité des athlètes y font face à un moment donné, souvent après des changements dans leurs plans d'entraînement.



EN RELATION: 3 excellentes façons de réduire les douleurs musculaires d'apparition retardée

La meilleure façon de réparer les douleurs musculaires après un entraînement intense est de suivre une progression lente, une bonne forme, des exercices concentriques et de manger beaucoup de protéines. Mais ce n'est pas toujours possible dans le monde réel, où les compétitions et les courses sont au coin de la rue et vos concurrents se renforcent de jour en jour.

Comme on dit, si vous ne pouvez pas les battre, rejoignez-les. Si vous devez apporter des modifications qui entraînent une douleur intense ou un DOMS, essayez une ou plusieurs de ces solutions potentielles pour soulager la douleur.

1. Prenez des suppléments

Votre alimentation joue un rôle direct dans la vitesse à laquelle votre corps peut récupérer après un entraînement intense. Si vous vous entraînez régulièrement, la prise de suppléments peut vous aider à guérir plus rapidement. Hors cote relaxants musculaires peut aider, mais il existe également des approches plus naturelles.


quelle est la hauteur d'un panier de basket standard

Les protéines sont essentielles pour réduire les dommages musculaires et les courbatures après une séance d'entraînement. De nombreux athlètes prennent également de la créatine pour réduire le temps nécessaire pour tolérer les DOMS. On dit également que les oméga 3 jouent un rôle dans le maintien des articulations et des muscles en bonne santé après des entraînements difficiles.

EN RELATION: Comment gérer les douleurs musculaires après une séance d'entraînement

2. Prenez un bain de sel d'Epsom

Les sels d'Epsom sont principalement composés de magnésium, un relaxant musculaire naturel et doux. Ajoutez une à deux tasses de sels d'Epsom dans un bain tiède - pas chaud - et faites-y tremper pendant au moins 10 minutes .

Le folklore dit que vous absorbez le magnésium à travers votre peau après qu'il se soit dissous dans l'eau chaude. Mais même si cela ne se produit pas, la relaxation aide votre corps à se réparer plus rapidement.

3. Utilisez un rouleau en mousse

Rouler sur un cylindre en mousse utilise libération auto-myofasciale , qui est comme un auto-massage ciblé. La technique aide à prévenir les dommages et les cicatrices au tissu conjonctif entre les muscles.

Le roulement de mousse fait mal, surtout si vous avez déjà mal à l'entraînement. Rouler pour la première fois peut être particulièrement douloureux.

Recherchez des exercices spécifiques pour cibler les zones à problèmes et continuez. Vous pourrez bientôt faire la distinction entre la douleur normale et le type de douleur qui soulage les muscles endoloris.

EN RELATION: Réduire les douleurs musculaires - avec de la caféine?

4. Obtenez un repos supplémentaire

Le repos est important car il donne à votre corps le temps de réparer les dommages potentiels fait à vos muscles ou articulations.

Le repos signifie répartir vos entraînements afin que vous ayez au moins 24 heures de repos entre les séances d'entraînement. N'allez pas au gymnase à 7 heures du soir, puis à 7 heures le lendemain matin. Même si l'entraîneur de votre lycée préconisait ce type de formation, ce n'est pas durable ou sûr sur de longues périodes.


meilleurs exercices pour les pièges et le cou

Cependant, se reposer signifie aussi dormir suffisamment. Une récupération musculaire importante se produit pendant que vous dormez. Huit heures de sommeil sont nécessaires pour les athlètes souffrant de douleurs musculaires. N'ayez pas peur de faire une sieste non plus.

DOMS peut vous faire vous demander si cela ferait moins mal de descendre les escaliers ou simplement de vous jeter à terre. Mais si vous prenez soin de votre corps avant et après les entraînements, vous pouvez soulager ou au moins réduire le temps que vous passez dans la douleur.


Crédit photo: Getty Images // Thinkstock