Exercices de traîneau à 4 vitesses pour les jeunes athlètes

Formation

La motoneige de vitesse est un excellent outil qui peut aider les athlètes à améliorer leur vitesse, leur puissance et leur capacité athlétique globale.

Même les jeunes athlètes peuvent bénéficier des motoneiges de vitesse lorsqu'elles sont correctement mises en œuvre. Même si vous ne connaissez pas le terme «motoneige de vitesse», il y a de fortes chances que vous en ayez déjà vu un. Voici Josh Reynolds, receveur des Rams de Los Angeles, s'entraînant avec une motoneige de vitesse:


entorse de la cheville temps de récupération grade 1

La motoneige de vitesse est un excellent outil qui peut aider les athlètes à améliorer leur vitesse, leur puissance et leur capacité athlétique globale.



Même les jeunes athlètes peuvent bénéficier des motoneiges de vitesse lorsqu'elles sont correctement mises en œuvre. Même si vous ne connaissez pas le terme «motoneige de vitesse», il y a de fortes chances que vous en ayez déjà vu un. Voici Josh Reynolds, receveur des Rams de Los Angeles, s'entraînant avec une motoneige de vitesse:

Si vous n'avez pas accès à une motoneige, vous pouvez construit le tien . Un traîneau de style Prowler peut également être utilisé, mais ceux-ci sont généralement un peu plus lourds.

Les traîneaux de vitesse peuvent fournir un entraînement très efficace. Une erreur que les gens font souvent avec les motoneiges de vitesse est de les charger avec trop de poids. Vous souhaitez utiliser un poids qui entraîne une vitesse 10% plus lente qu'elle ne le serait si vous couriez sans résistance. Donc, si vous parcourez généralement 20 mètres en 3 secondes sur un sprint, votre poids de sprint de traîneau optimal serait une charge qui vous permettra de parcourir la même distance en 3,3 secondes environ. Pour de nombreuses personnes, cette charge sera à peu près égale à 10% de leur poids corporel, soit 15 livres pour un athlète de 150 livres.

Dans cet esprit, voici quatre formidables exercices de luge de vitesse qui peuvent aider n'importe quel athlète.

1. Suivez les sprints

Celui-ci est exactement ce à quoi il ressemble. Courez tous azimuts sur 30 à 40 mètres en étant attaché au traîneau. N'oubliez pas qu'il s'agit de vitesse explosive, donc plus de poids n'est pas nécessairement mieux.

Chronométrez l'athlète sur un sprint standard de 30 à 40 verges. Pendant qu'ils se reposent, accrochez l'athlète au traîneau via le harnais et ajoutez une petite quantité de poids. Après deux minutes de repos, faites-les courir à nouveau. Une fois que vous avez trouvé un poids qui fait que leur temps est environ 10% plus lent que leur temps de sprint non pondéré, respectez-le. Répétez à ce poids pour quatre sprints au total, l'athlète se reposant pendant deux minutes entre les répétitions.

2. Sprints en côte

Monter une colline peut aider avec le mouvement du bras et la commande du genou. Puisque vous montez une pente au lieu de courir sur un plan plat, les membres devront travailler plus fort. Comme ceux-ci sont naturellement plus difficiles que les sprints sur terrain plat, le poids sur le traîneau doit être diminué.

Chronométrez l'athlète sur un sprint en côte standard de 15 à 20 verges. Pendant qu'ils se reposent, accrochez l'athlète au traîneau via le harnais et ajoutez une petite quantité de poids. Après deux minutes de repos, faites-les courir à nouveau. Une fois que vous avez trouvé un poids qui fait que leur temps est environ 10% plus lent que leur temps non pondéré de Hill Sprint, respectez-le. Répétez à ce poids pour quatre sprints au total, l'athlète se reposant pendant deux minutes entre les répétitions. Vous voulez un degré d'inclinaison qui permet un mouvement de course fluide. Si la pente est trop raide, vous verrez que l'athlète doit utiliser beaucoup de petites marches saccadées pour la gravir. En cas de doute, optez pour le côté moins incliné.

3. Sprint côte à côte

Le sport ne consiste pas seulement à avancer ou à reculer. Le mouvement d'un côté à l'autre est également essentiel. Travailler sur le mouvement latéral avec un traîneau peut aider l'athlète à améliorer la force de ses hanches, de ses fessiers et de ses cuisses.

Accrochez l'athlète au harnais. Le crochet doit être du côté opposé à la façon dont l'athlète se déplace. Vous souhaitez utiliser un poids très léger sur ces derniers. Si l'athlète a du mal à rester bas et à se déplacer en douceur dans l'exercice, le poids est trop lourd. Le poids du traîneau sans plaques supplémentaires peut être une résistance suffisante ici, selon le niveau d'entraînement de l'athlète. Demandez à l'athlète de se déplacer dans la direction opposée du traîneau sur 10 mètres. Demandez-leur de marcher immédiatement de l'autre côté du traîneau et de répéter dans la direction opposée. Concentrez-vous sur le fait de rester bas et carré et évitez de croiser les pieds. Répétez pour trois répétitions dans chaque direction, en prenant deux minutes de repos après avoir effectué un mélange dans chaque direction.

4. Le Jammer Chest Press

Vous pouvez faire fonctionner une motoneige comme une machine brouilleuse dans une salle de musculation. Tout ce dont vous avez besoin, ce sont des poignées individuelles pour se connecter à la corde ou à la bande du traîneau. Les poignées TRX peuvent bien fonctionner pour cela. Cette vidéo démontre l'exercice. Cela peut ne pas sembler grand-chose à première vue, mais cela offre un défi unique pour le haut du corps et le tronc. Cet exercice est particulièrement utile pour les joueurs de football, car il peut imiter les actions qu'ils utiliseront pour engager / désengager des joueurs adverses.

Connectez solidement les poignées au traîneau et demandez à l'athlète de tenir une poignée dans chaque main. Faites-les sortir tout en tenant les poignées jusqu'à ce que la corde / corde soit tendue. L'athlète doit lever les mains au niveau des épaules, se détourner du traîneau et se tenir dans une position divisée. Lors de vos déplacements, l'athlète doit pousser les poignées vers l'avant, en s'efforçant de garder les coudes serrés et le tronc rigide. Ils devraient ensuite faire un pas en avant pour reprendre la position partagée (bien qu'avec la jambe opposée devant cette fois) et ramener ces poignées au niveau de la poitrine. Continuez à pousser pendant 10 répétitions. Effectuez 3 séries de 10 répétitions en vous reposant pendant deux minutes entre les séries. Cela peut vous prendre un certain temps pour trouver le poids idéal sur ces derniers, mais une incapacité à pousser le traîneau sans affaisser le torse vers l'avant est un signe que la charge est peut-être trop lourde.