Gouffre entre les très riches et tout le monde

Films

Robert Reich dans le documentaire
Inégalité pour tous
Réalisé parJacob Kornbluth
Documentaire
PG
1h 29m

La concentration des richesses de notre pays parmi les très riches est passée d'un fait inquiétant à un cri de ralliement, et Inequality for All de Jacob Kornbluth tend le mégaphone à Robert Reich , le secrétaire au travail du président Bill Clinton. Plutôt que par une harangue ou une lamentation, M. Reich relie ses points de discussion à une analyse raisonnable et à une chaleur sans prétention parfois absente des documentaires décrivant les malheurs économiques de l'Amérique.

Il peut sembler étrange d'évaluer ces réalités socio-économiques pressantes ici en termes de présentation, mais Inequality for All est toujours le genre de film qui équivaut principalement à une conférence segmentée illustrée d'interviews et de graphiques à code couleur. Le film de M. Kornbluth est encadré (et parsemé) d'extraits d'une classe M. Reich enseigne à l'Université de Californie à Berkeley, où il est professeur. Compensant le macro par du micro, des citations poignantes de salariés de la classe moyenne de diverses allégeances politiques, ainsi que le point de vue d'un multimillionnaire qui dénonce (à l'aise) les effets des inégalités de revenus.

C'est le sens de l'appel à l'action de M. Reich : le déclin de la classe moyenne (et encore moins de la classe ouvrière, qui n'est jamais tout à fait délimitée ici) est mauvais pour une économie basée sur la consommation. Pourtant, derrière le message soigné mais pas nouveau de M. Kornbluth se trouvent les regrets de M. Reich de ne pas avoir accompli davantage au nom des travailleurs américains pendant son mandat dans l'administration Clinton. Cela convoque tout un récit politique d'occasions manquées qui porte sa propre piqûre.