Critique « Come From Away » : À la recherche de la lumière dans les temps sombres

Films

La version filmée de cette comédie musicale de Broadway débarque sur Apple TV+ pour apporter espoir et bienveillance.

De gauche à droite, Caesar Samayoa, Sharon Wheatley, Q. Smith et Tony LePage dans Come From Away.
Viens de loin
Réalisé parChristophe Ashley
Comédie, Drame, Comédie musicale
1h 46m
Trouver des billets

Lorsque vous achetez un billet pour un film évalué de manière indépendante sur notre site, nous gagnons une commission d'affiliation.

La capture de la comédie musicale de Broadway Come From Away qui est maintenant diffuser sur Apple TV+ est presque impossible à détester. À moins que vous n'ayez une aversion pour la musique irlandaise traditionnelle et les gens sympas.




les oscars sont-ils racistes

Le premier imprègne la partition, un hommage au patrimoine culturel de Terre-Neuve où se déroule le spectacle — et où se trouvent les seconds. L'ensemble, dont beaucoup sont issus de la distribution originale de Broadway, alterne habilement entre le portrait de passagers à bord d'avions détournés vers l'aéroport de Gander le 11 septembre 2001 et les gentils Canadiens qui les ont accueillis dans leur province isolée de la côte atlantique.

Éclos par l'équipe canadienne d'Irene Sankoff et David Hein et inspiré par de vraies personnes, Come From Away décrit, dans une série de vignettes, les quelques jours surréalistes vécus par les visiteurs bloqués et leurs hôtes. Tous deux ont été choqués par la situation et quelque peu déconcertés l'un par l'autre, mais ils ont tiré le meilleur parti des circonstances dans une démonstration de tolérance et de décence humaine.


qui joue moana dans le film

Il faudrait être écolo et détester Noël pour souhaiter du mal à cette histoire. En même temps, le spectacle ne suscite aucune passion d'aucune sorte : c'est… sympa.

Certes, il y a une double émotion impliquée dans cette sortie d'Apple : elle coïncide avec le 20e anniversaire du 11 septembre et a été filmée devant un public invité au Gerald Schoenfeld Theatre en mai, alors que tous les autres théâtres de Broadway sont restés fermés. . Christopher Ashley, dont le travail sur la version scénique lui a valu le Tony Award 2017 de la meilleure mise en scène d'une comédie musicale, s'en tire bien dans le passage à la vidéo. Mais la température de cette aimable production ne dépasse jamais la tiédeur : les bons sentiments sont, malheureusement, difficiles à dramatiser, un problème aggravé par une partition qui peut ressembler à du papier peint auditif.

Les meilleures chansons, qui reposent moins sur des clichés celtiques, font surface vers la fin, notamment la ballade ceinturée Me and the Sky de Jenn Colella et le numéro entraînant Somewhere in the Middle of Nowhere. C'est un bon adieu aux gens que nous pensons avoir appris à connaître, au moins un peu.

Viens de loin
Non classé. Durée : 1 heure 47 minutes. Regardez sur Apple TV+.