Une arche des temps modernes, avec des enfants, des animaux et même de la romance

Films

Matt Damon en tant que veuf avec deux enfants qui achète une propriété inhabituelle à Cameron Crowe
On a acheté un zoo
Réalisé parCameron Crowe
Comédie, Drame, Familial
PG
2h 4m

Cameron Crowe est peut-être le dernier des romantiques hollywoodiens. Il est surtout connu pour ses histoires d'amour et de nostalgie, pour ses films qui immortalisent le moment où les personnages dévoilent leur cœur, comme lorsque John Cusack fait la sérénade à une fille avec une boom box dans Say Anything et Renée Zellweger dit à Tom Cruise qu'il l'avait. au bonjour dans Jerry Maguire. Ce sont des images d'une sincérité si atroce qu'elles invitent, exigent presque le cynisme. Pourtant, c'est leur ouverture d'esprit qui les fait travailler. Et si ses films reposent sur l'image familière du couple amoureux, ce sont des relations qui existent au sein d'une tribu plus large, d'un groupe, d'une famille et maintenant, avec We Bought a Zoo, d'une ménagerie.

Ce que les films de M. Crowe partagent également, c'est son contact délicat avec les acteurs. Mme Zellweger n'a jamais été meilleure que dans Jerry Maguire, qui a trouvé à la fois M. Cruise et Cuba Gooding Jr. les plus attrayants. Matt Damon, la star de We Bought a Zoo, est un acteur plus fort que ceux avec qui M. Crowe travaille souvent, et la combinaison peut initialement sembler fausse. M. Crowe penche vers la légèreté tandis que M. Damon, qui sait faire aussi bien que la prochaine star, aime errer dans l'ombre, de sorte que même ses comédies ont un aiguillon (comme avec L'informateur ! ). Mais ce sérieux, qui complique son côté enfantin de pathétique, donne du lest à un film qui aurait pu dériver sur le charme.

À l'ouverture de We Bought a Zoo, son personnage, Benjamin Mee, a du mal à conserver sa famille et sa carrière de journaliste à Los Angeles après le décès récent de sa femme, Katherine (Stephanie Szostak). Benjamin n'a pas encore compris le fait d'être un parent célibataire avec Dylan (Colin Ford), 14 ans, et Rosie, 7 ans (Maggie Elizabeth Jones, une naturelle), mais il semble étrangement à l'aise, qu'il tâtonne avec déjeuners à l'école ou éloigner les mères prédatrices portant des plateaux de lasagnes de condoléances. Il est tellement sûr de lui que lorsque son éditeur ne répond pas à ses arguments, Benjamin se lève et démissionne avec le sourire.



La confiance avec laquelle Benjamin passe la porte (dans une profession de suppression d'emplois comme le journalisme, rien de moins) signale immédiatement que vous n'êtes plus au Kansas, ou n'importe où ressemblant au monde réel. Il rationalise que c'est pour le bien de ses enfants, qui sont les deux mêmes raisons pour lesquelles la plupart des gens s'accrocheraient à leur travail.


qui joue Aretha Franklin dans son film

Dans la logique classique du film, il ne s'inquiète pas de la façon dont il gardera ses enfants logés, nourris et vêtus; il ne se bouscule même pas pour un nouveau travail. Au lieu de cela, il vend leur maison et achète une maison délabrée pittoresque avec vue sur la montagne qui comprend non seulement un lion, des tigres et des ours, mais aussi une charmante gardienne de zoo, Kelly Foster (une séduisante Scarlett Johansson). Le zoo, à en juger par les regards timides, est plutôt une arche.

Image

Crédit...Neal Preston/Renard du 20e siècle

Il y a des complications, bien qu'il s'agisse d'un film de Cameron Crowe, elles sont vite réglées. Le zoo, tombé en ruine, a été fermé et est maintenu par la simple bonne volonté d'employés comme Kelly. Benjamin commence à rédiger des chèques et, avec l'aide du personnel (le casting comprend Patrick Fugit et Angus Macfadyen), le zoo grince et se remet en forme. Les enclos sont réparés et agrandis, les factures et les employés payés. La petite Rosie s'installe tranquillement dans sa nouvelle maison alors même que Dylan boude et piétine, initialement peu réceptive à la cousine attentive de Kelly, Lily (Elle Fanning). Benjamin, quant à lui, continue de garder le cap, sa façade de confiance étant parfois teintée d'un peu de slapstick, de problèmes d'enfants et de nuits manifestement angoissées.

We Bought a Zoo est basé sur un livre de non-fiction du même titre qui raconte comment le journaliste britannique Benjamin Mee et sa famille ont acheté un zoo fermé qu'ils ont réhabilité, renommé et rouvert en 2007. La mère de M. Mee, Amelia, était dans le la grande aventure de la famille tout comme l'épouse de M. Mee, Katherine, qui est décédée peu de temps après. Dans le film, la brutalité de la maladie et de la mort reste hors de l'écran en toute sécurité, tant pour les humains que pour les animaux. Au lieu de cela, M. Crowe fait de la tension croissante entre Benjamin et Dylan le centre mou de l'histoire – une erreur de calcul. La pétulance de Dylan s'inscrit comme génériquement adolescente plutôt qu'angoissée, et sa compagnie s'amenuise, en partie parce que celle de Benjamin ne l'est pas.

Les craquements, gémissements et clichés du scénario écrit par Aline Brosh McKenna (27 Robes) et retravaillé par M. Crowe sont pourtant finalement devancés par l'attractivité des interprètes, ceux à deux jambes et plus, et surtout par la tendresse que M. Damon apporte à son rôle. M. Crowe ne s'attarde pas sur le découragement de Benjamin.


films de john le carré

Au contraire, il le rend doux dans des passages qui vous rappellent qu'il y a souvent une tension de mélancolie dans le travail de ce réalisateur, une tristesse qui suggère que M. Crowe connaît intimement l'obscurité et utilise ses films comme un moyen d'y résister (ou de le nier). . Quoi qu'il en soit, vous ne pouvez pas acheter ses fins heureuses, mais c'est un idéal séduisant lorsque toutes les créatures de Dieu, grandes et petites, plantureuses et blondes, existent dans une telle harmonie.

Nous avons acheté un zoo est classé PG. (Conseil parental suggéré.) Une mère morte et un animal mourant.


films de l'univers sombre annulés

ON A ACHETÉ UN ZOO

Ouverture le vendredi dans tout le pays.

Réalisé par Cameron Crowe ; écrit par Aline Brosh McKenna et M. Crowe, d'après le livre de Benjamin Mee ; directeur de la photographie, Rodrigo Prieto ; édité par Mark Livolsi ; musique de Jónsi ; conception de la production par Clay Griffith; costumes de Doborah L. Scott; produit par Julie Yorn, M. Crowe et Rick Yorn; publié par 20th Century Fox. Durée : 2 heures 4 minutes.

AVEC : Matt Damon (Benjamin Mee), Scarlett Johansson (Kelly Foster), Thomas Haden Church (Duncan Mee), Patrick Fugit (Robin Jones), Colin Ford (Dylan Mee), Elle Fanning (Lily Miska), Maggie Elizabeth Jones (Rosie Mee), John Michael Higgins (Walter Ferris), Angus Macfadyen (Peter MacCready), Peter Riegert (Delbert McGinty), Stephanie Szostak (Katherine Mee) et JB Smoove (M. Stevens).