Dans le sud de la France, un Ménage à Trois de 1927 prend une tournure incendiaire

Films

Jack Huston et Mena Suvari dans le jardin d
Le jardin d'Eden d'Hemingway
Réalisé parJohn Irvin
Drame, Thriller
R
1h 51m

La vie et l'œuvre d'Ernest Hemingway ont été notoirement difficiles à traduire confortablement à l'écran. D'une part, ses phrases de rechange emblématiques, lorsqu'elles sont prononcées par des acteurs, sonnent souvent aussi affectées que les effusions les plus rococo d'Oscar Wilde. Au-delà de cela, le personnage d'explorateur Papa Bear d'Hemingway qui frappe la poitrine et porte un fusil semble excessivement pompeux, voire effrayant, antédiluvienne en ces temps postféministes.

Pour tous les crimes cinématographiques contre lui, il n'y a pas eu de traduction du livre à l'écran de son travail aussi atroce que Le jardin d'Eden d'Hemingway, réalisé par John Irvin d'après un scénario de James Scott Linville. Une adaptation du roman érotique problématique de Hemingway, The Garden of Eden, publié à titre posthume en 1986, il met en vedette Mena Suvari comme la fille la plus méchante (jeu de mots) à cracher du venin dans n'importe quel film depuis je ne sais pas quand.

Son personnage, Catherine, une riche héritière qui s'ennuie, est si implacablement cruel envers son mari, David Bourne (Jack Huston), un jeune écrivain timide qui connaît son premier succès, que l'adjectif désormais mal vu de castration est le plus approprié. mot imprimable pour la décrire.



L'histoire, qui se déroule en 1927 dans le sud de la France et de l'Espagne, suit le mariage qui se désagrège rapidement de David et Catherine, qui se sont rencontrés à Paris. A peine se sont-ils mariés qu'elle le persuade d'expérimenter l'inversion des rôles sexuels. Pendant les rapports sexuels (et il y en a beaucoup), elle insiste pour être le meilleur partenaire agressif.

Catherine se coupe les cheveux pour ressembler davantage à un garçon, et avant longtemps, leurs deux têtes sont décolorées de nuances identiques de platine. Elle attire Marita (Caterina Murino), une beauté italienne, à vivre avec eux en ménage à trois dans leur maison en bord de mer à La Napoule, non loin de Cannes. Après avoir couché avec Marita, Catherine fait pression sur David pour qu'il fasse de même. Catherine est si follement jalouse de l'écriture de son mari qu'elle incinère impulsivement son histoire courte à la machine à écrire, ainsi que les coupures de ses bonnes critiques.

Dans cette nouvelle, David se souvient d'une excursion d'enfance en Afrique avec son père (Matthieu Modine), au cours de laquelle il a été témoin du meurtre d'un éléphant. Alors que le film sillonne maladroitement entre les souvenirs du voyage de David et sa lune de miel en enfer, il compare métaphoriquement (et ridiculement) ses pertes d'innocence dans la jungle et dans la chambre. La Catherine de Mme Suvari est si extravagante et monstrueuse que le David de M. Huston, qui fournit une narration décousue, apparaît comme une non-entité inerte.

Parmi les nombreux hurleurs d'un film qui a une palette décolorée maladive et une bande-son savoureuse, mon préféré est l'avertissement hautain de David : vous savez, vous voulez faire attention à l'absinthe. Ça a exactement le goût du remords, et pourtant ça l'enlève.


revue de la capitale au XXIe siècle

Le jardin d'Eden d'Hemingway est classé R (les moins de 17 ans doivent être accompagnés d'un parent ou d'un tuteur adulte). Il a des situations sexuelles et un langage fort.

LE JARDIN D'EDEN D'HEMINGWAY

Ouverture vendredi à New York et Los Angeles.

Réalisé par John Irvin; écrit par James Scott Linville, d'après le roman d'Ernest Hemingway ; directeur de la photographie, Ashley Rowe; édité par Jeremy Gibbs ; conception de la production par Tim Hutchinson; costumes d'Alexandra Byrne; produit par Timothy J. Lewiston et Bob Mahoney; publié par Roadside Attractions. Durée : 1 heure 51 minutes.

AVEC : Mena Suvari (Catherine Bourne), Jack Huston (David Bourne), Caterina Murino (Marita), Carmen Maura (Madame Aurol), Richard E. Grant (Colonel Boyle) et Matthew Modine (le père de David).