Un voyage de la perte et du deuil à une vie plus sensée

Films

Yorick van Wageningen, Deborah Kara Unger, James Nesbitt et Martin Sheen dans The Way.
Le chemin
Réalisé parEmilio Estevez
Aventure, Comédie, Drame
PG-13
2h 3m

Une chose que vous réalisez rapidement lorsque vous vous asseyez pour regarder The Way : Martin Sheen est un acteur très convaincant. Autre chose que l'on réalise plus lentement au fur et à mesure du film : son fils aîné, Emilio Estevez, est un réalisateur très sensible.

M. Estevez est à la fois scénariste et réalisateur de ce film , et se présente aussi dans un petit rôle, mais il donne la vedette à son père , qui fait beaucoup d'histoires discrètes qui auraient facilement pu dégénérer en bouillie. M. Sheen joue un ophtalmologiste nommé Tom, dont le fils unique, Daniel (M. Estevez), meurt par mauvais temps dans les Pyrénées en essayant de parcourir le Chemin de Saint-Jacques (également connu sous le nom de Camino de Santiago), un pèlerinage de des centaines de kilomètres qui se terminent dans le nord-ouest de l'Espagne dans une cathédrale où l'apôtre Jacques serait enterré.

Tom va récupérer le corps de son fils et finit par faire lui-même le pèlerinage, dispersant les cendres de Daniel en cours de route. M. Sheen donne une belle performance en tant que médecin pragmatique, et il reçoit un soutien formidable d'acteurs jouant des compagnons de voyage qui se lient d'amitié avec Tom : Yorick van Wageningen en tant que Hollandais verbeux, Deborah Kara Unger en tant que femme à la langue acide essayant d'arrêter de fumer, et James Nesbitt en Irlandais avec Writer's Block.




New York Times Palm Springs

Ce n'est pas un film inspirant au sens sirupeux habituel du terme ; aucune de ces personnes ne trouve ouvertement Dieu lors de ce voyage. La beauté du film, en fait, est que M. Estevez n'explique pas ce que l'un d'eux trouve, au-delà de l'amitié. Il laisse entendre à ces quatre bons acteurs que les véritables transformations personnelles ne sont pas annoncées en fanfare, mais se produisent en interne.

LE CHEMIN

Ouverture le vendredi dans tout le pays.

Écrit et réalisé par Emilio Estevez; directeur de la photographie, Juanmi Azpiroz ; édité par Raúl Dávalos; musique de Tyler Bates; direction artistique de Víctor Molero ; costumes de Tatiana Hernández ; produit par M. Estevez et David Alexanian; publié par Producers Distribution Agency et Arc Entertainment. Durée : 1 heure 55 minutes. Ce film n'est pas noté.

AVEC : Emilio Estevez (Daniel), Martin Sheen (Tom), Deborah Kara Unger (Sarah), Yorick van Wageningen (Joost) et James Nesbitt (Jack).


je suis sam avis