Que s'est-il passé lorsque nous avons essayé le gadget respiratoire Un vainqueur du Tour de France à trois reprises ne jure que par

Formation En Conditionnement

Chris Froome se rapproche de la quatrième victoire de sa carrière sur le Tour de France.

Le cycliste britannique de 32 ans a dominé le sport ces dernières années en grande partie grâce à une philosophie connue sous le nom de «gains marginaux». Inventé par Dave Brailsford, directeur des performances de Team Sky, l'idée est que si vous pouvez améliorer tout ce qui concerne les performances de cyclisme de seulement 1%, ces petites améliorations se conjugueront pour créer une différence de performance remarquable.



Pour Froome, un appareil respiratoire appelé «Turbine» est l'un de ces gains marginaux. «C'est une aide respiratoire», a déclaré Froome à SBS. '(Cela aide) à obtenir le maximum de flux d'air. Je pense qu'ils sont excellents.'



Chris Froome se rapproche de la quatrième victoire de sa carrière sur le Tour de France.

Le cycliste britannique de 32 ans a dominé le sport ces dernières années en grande partie grâce à une philosophie connue sous le nom de «gains marginaux». Inventé par Dave Brailsford, directeur des performances de Team Sky, l'idée est que si vous pouvez améliorer tout ce qui concerne les performances de cyclisme de seulement 1%, ces petites améliorations se conjugueront pour créer une différence de performance remarquable.



Pour Froome, un appareil respiratoire appelé «Turbine» est l'un de ces gains marginaux. `` C'est une aide respiratoire '', a déclaré Froome SBS . '(Cela aide) à obtenir le maximum de flux d'air. Je pense qu'ils sont excellents.'

Selon Rhinomed, la société à l'origine de la turbine, le produit est un «stent nasal» dont il a été cliniquement prouvé qu'il augmentait le débit d'air nasal de 38% en moyenne. Pensez-y comme l'une de ces bandes respiratoires que vous avez vues sur les marathoniens ou joueurs de football des années 80 , mais au lieu d'être appliqué à l'extérieur du nez, il va à l'intérieur:

La science derrière la turbine est assez logique. Le produit dilate en interne une partie du nez connue sous le nom de zone de «valve nasale». C'est la partie la plus étroite du nez humain et cela limite considérablement le flux d'air. `` Du point de vue physiologique, c'est le lieu de la résistance maximale à l'écoulement nasal '', les auteurs d'un Bilan 2007 sur le sujet écrivez. «La valve nasale interne constitue le goulot d'étranglement du nez. Il est responsable de près de la moitié de la résistance totale des voies respiratoires. En ouvrant cette partie du nez, la turbine améliore le flux d'air nasal.

Photo via le site Web de Rhinomed

Mais cela se traduit-il par une amélioration des performances? Peut être pas. UNE étude récente publié dans le Journal de la science et de la médecine dans le sport a constaté que la turbine était inefficace pour améliorer les performances du contre-la-montre cycliste sur 20 km. Alors qu'est-ce qui donne?

Pour avoir une meilleure idée des avantages que la turbine pourrait offrir, j'ai décidé que je devais l'essayer moi-même.

Bien que je n'ai pas de laboratoire de performance sportive à ma disposition, j'ai une carte de crédit et un compte Amazon Prime. J'ai commandé un pack d'essai assorti de turbines pour moins de 10 $. La société recommande aux nouveaux utilisateurs de commencer avec un pack d'essai afin de déterminer si une turbine de petite, moyenne ou grande taille convient le mieux à leur anatomie nasale.

Le produit lui-même est très léger. Au-delà des trois tailles, chaque turbine dispose de deux «cliquets» qui vous permettent d'ajuster davantage la dilatation que vous souhaitez de chaque côté de votre nez. Il m'a fallu un certain temps pour trouver la bonne configuration (la société dit qu'une turbine bien ajustée peut être portée confortablement pendant de nombreuses heures), mais j'ai finalement opté pour la turbine de taille moyenne avec la dilatation réglable maximale. En effet, c'était assez confortable à l'intérieur de mon nez.

Une fois que j'ai trouvé ma forme, je me suis dirigé vers une séance d'entraînement. Il y a une grande zone herbeuse près de mon appartement que je visite souvent pour faire des entraînements par intervalles à haute intensité. Ce jour-là, mon entraînement consistait en des courses de type «sideline gasser» et des exercices de style agilité ponctués de Push-Ups, de planches et de burpees. J'ai déjà fait des entraînements similaires et je sais à quel point ils sont efficaces pour augmenter ma fréquence cardiaque.

La première chose que j'ai remarquée à propos de la turbine était sa solidité à l'intérieur de mon nez. Que je fasse du jogging sur du béton ou que je change de direction sur l'herbe, la turbine est toujours restée en place. C'est un énorme avantage à mon avis, car aucun athlète n'a besoin de se distraire de jouer constamment avec un tel appareil pendant l'entraînement ou la compétition.

Deuxièmement, je me sentais capable à la fois d'inspirer et d'expirer par le nez plus efficacement avec la turbine. La différence n'était pas écrasante, mais j'avais l'impression qu'il y avait un changement. L'appareil semblait également m'aider à mieux me concentrer sur ' respiration du ventre 'pendant que je récupérais entre les intervalles. Pour moi, cela a pris la forme d'une inspiration profonde par le nez et dans l'abdomen avant d'expirer par la bouche. Bien que les recherches sur la respiration nasale par rapport à la respiration buccale ne soient toujours pas concluantes, certains experts pensent que la respiration nasale est l'option supérieure si un athlète est à l'aise avec elle. 'Respirer par les voies nasales peut augmenter la saturation du CO2 dans le sang et ralentir votre respiration, ce qui crée tous deux un effet calmant', a déclaré le Dr Roy Sugarman, directeur des neurosciences appliquées à EXOS. CorePerformance.com . Il est également possible que le simple fait de porter une Turbine m'ait rendu plus conscient de ma respiration, ce qui m'a aidé à mieux la contrôler. J'ai donc senti que la turbine m'aidait à mieux respirer - du moins par le nez. Mais cela s'est-il traduit par une amélioration des performances?

C'est difficile à dire, car c'était loin d'être une expérience scientifiquement valable. Je dirai que la turbine ne semblait définitivement pas blesser ma performance. Si cela a aidé, le bénéfice que j'ai éprouvé était marginal - ce n'est pas comme si la turbine me transformait soudainement en un surhumain incapable de me sentir essoufflé. Mais si j'étais un athlète d'élite engagé dans une longue compétition (comme un marathon), peut-être que ce gain marginal serait suffisant pour justifier l'utilisation de la turbine.

Comme je me suis refroidi après mon entraînement, je ne savais pas trop quoi penser de la turbine. Bien sûr, je se sentait comme si cela m'aidait à mieux respirer, mais était-ce simplement parce que le produit me rendait plus consciente de ma respiration? Et bien que le produit n'ait certainement pas eu d'impact négatif sur mes performances, je ne savais pas non plus s'il l'avait amélioré de manière significative.

Mais en retirant la turbine de mon nez pendant que je retournais vers mon appartement, j'ai remarqué quelque chose. Après avoir passé environ 45 minutes avec l'appareil, respirer sans lui semblait soudainement beaucoup plus laborieux. Je n'avais jamais remarqué la façon dont ma valve nasale obstruait le flux d'air auparavant, mais je l'ai fait à ce moment-là. J'avais l'impression de siffler plus que de respirer. Bien que cette sensation ait finalement disparu, elle a solidifié la validité de la conception de la turbine dans mon esprit. C'est peut-être pour cette raison que Rhinomed offre une garantie de remboursement si un client ne ressent pas une augmentation du flux d'air lors de l'utilisation de son produit.

Bien que la recherche n'ait pas encore prouvé que la turbine se traduit par un avantage de performance concret (la société déclare que ses `` essais continus dans des universités d'élite pour démontrer les avantages de la performance ''), la simple sensation d'un flux d'air amélioré peut suffire à convaincre certains athlètes que cela en vaut la peine. le prix. La société déclare qu'une unité Turbine ne doit pas être utilisée pendant plus de 10 sessions distinctes, ce serait donc une dépense récurrente pour quiconque devient un utilisateur régulier. Ma prise? Si vous êtes réaliste quant aux effets, il n'y a aucun mal à acheter un pack d'essai pour voir à quel point la turbine fonctionne pour vous. En fait, essayer le produit peut vous aider à accorder une plus grande attention à votre respiration - un détail que beaucoup d'entre nous négligent.


Le houmous est-il bon pour perdre du poids

LIRE LA SUITE: